Prêt immobilier
prêt immobilier

Les bons à savoir avant de faire un prêt immobilier

Presque toutes les banques et les organismes financiers proposent un prêt immobilier. Il s’agit d’une avance, en totalité ou en partie, du coût d’un logement. Cela peut être aussi pour un achat de terrain ou pour des travaux de réhabilitation. Dans tous les cas, il importe de bien se connaître les tenants et les aboutissants d’un crédit immobilier pour éviter de signer un accord désavantageux.

L’offre au meilleur taux

Tout d’abord, il est important de rappeler que pour valider une demande de prêt, la banque va analyser le dossier et privilégier les profils qui présentent le moindre risque. A savoir un apport personnel significatif, un emploi stable à durée indéterminée et à grandes revenues. Dans le cas contraire, elles peuvent quand même proposer une offre, mais avec des conditions moins attractives.

En outre, le montant de remboursement mensuel se définit par rapport au taux. Il est donc judicieux de comparer plusieurs offres avant de se décider pour trouver un taux le plus bas. Cependant, le taux fixe est adopté aux échéances de longues durées tandis que le taux variable profite mieux des crédits à court terme. En général, ce taux est de 33 %.

La situation professionnelle de l’emprunteur

L’acquisition d’un plan d’épargne est vivement conseillée pour avoir une suite favorable à la demande de prêt. En plus, il faut avoir, en général, un reste à vivre supérieur à 200 euros par personne. Cela est important d’autant plus que la somme demandée doive être inférieure ou égale au tiers des ressources financières nettes de l’emprunteur.

Par ailleurs, il vaut mieux avoir une certaine ancienneté dans l’emploi pour démontrer une stabilité. En effet, le contrat à durée indéterminée est indispensable. Outre le retard de paiement, un compte à découvert ou encore l’incapacité de remboursement à cause d’un arrêt travail, il vaut mieux aussi régler tout autre crédit, notamment de consommation au moins 6 mois avant la demande d’un crédit immobilier.

Les frais relatifs à la demande

Il importe de réitérer la nécessité des comparatifs de crédits en ligne. Effectivement, cela est vital pour pouvoir dénicher la meilleure offre au taux le plus bas. En plus, en se faisant, l’emprunteur suscite la compétitivité des banques. Il ne faut pas hésiter à faire plusieurs simulations sur plusieurs offres avec les mêmes durées d’échéances et les mêmes taux.

Pour ce qui est du frais de dossier. Il faut être conscient qu’un frais onéreux affecte le calcul du taux d’intérêt. En outre, un crédit immobilier requiert une hypothèque ou une garantie. La banque peut saisir et mettre à la vente ces biens de garanties dans le cas où le demandeur rencontre un problème dans le remboursement du crédit. Elle peut également saisir et vendre le logement.

Par ailleurs, il existe aussi ce qu’on appelle caution. Il s’agit d’un engagement d’un organisme de caution. En effet, cet organisme se chargera de payer le remboursement. S’il arrive malheur que l’emprunteur n’arrive plus à rembourser la somme de son crédit, c’est l’organisme de caution qui va procéder à la saisine des biens de lu demandeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *