Prêt personnel
prêt entre particuliers

Les avantages et limites d’un prêt entre particuliers

Aujourd’hui, de plus en plus de Français s’intéressent au prêt entre particuliers. Facile à demander, ce type de crédit permet de réaliser des petits projets. Les formalités et les documents à remplir ne sont pas aussi compliqués comme ceux des organismes de crédit. Le prêt entre particuliers a cependant ses limites. La somme empruntée ne peut pas être aussi importante que dans le cadre d’un crédit accordé par une banque.

Les avantages d’un prêt entre particuliers

Un pret entre particulier serieux offre divers avantages intéressants pour les emprunteurs. Les modalités d’octroi du crédit sont assez flexibles. En effet, il est défini librement par les parties, notamment l’emprunteur et le prêteur. Entre particuliers, ils peuvent fixer d’un commun accord le taux d’intérêt ainsi que le délai de remboursement. Ce dernier est assez variable. Pour certains cas, le remboursement peut aller jusqu’à 5 ans. La régularité des échéances varie également en fonction de l’accord conclu entre les parties. Pour un emprunteur, le recours à un emprunt entre particuliers est intéressant. Il pourra toujours emprunter même si son profil est jugé à risque par les banques ou organismes de crédit. De même, si les prêts proposés par les institutions financières sont très chers, il pourra recourir à un particulier.

Il faut toutefois savoir que le prêt entre particuliers ne concerne pas uniquement les personnes rencontrant des problèmes financiers. Même les jeunes entrepreneurs peuvent y recourir. Puisque les particuliers n’exigent pas de garantie réelle, le jeune entrepreneur peut demander un crédit pour lancer son affaire. Le prêt entre particuliers servira alors à booster son affaire.

Le taux d’intérêt des prêts entre particuliers est également intéressant pour le prêteur. Au lieu de placer son capital dans un contrat d’assurance-vie ou dans les livrets, il le prête. Aussi, le prêteur peut profiter d’un taux d’intérêt alléchant de 5 % et plus. Par ailleurs, chaque prêteur est libre de choisir le dossier qui l’intéresse. De plus, le site qui le met en contact avec l’emprunteur offre une assurance en cas de défaut de remboursement.

Les limites d’un prêt entre particuliers

Même si les formalités de demande d’un prêt entre particuliers sont assez simples, il n’y a pas de garantie d’obtention. En effet, certains profils peuvent se voir refuser le prêt. Certains sites n’acceptent même pas l’inscription des profils à risque sur leur plateforme. Les personnes concernées par ce refus sont surtout ceux qui sont inscrits au fichier des interdits bancaires de la Banque de France (FICP). Les emprunteurs qui ont déjà déposé un dossier à la commission de surendettement ne pourront non plus profiter d’un prêt entre particuliers.

Outre cette sélection, le taux d’intérêt d’un prêt entre particuliers est assez élevé. Si un particulier prête son capital, c’est pour que celui-ci fructifie. Aussi, il n’hésite pas à flamber les intérêts. En général, le taux d’intérêt va de 5 % et plus. Aussi certaines personnes préfèrent emprunter auprès d’un proche pour éviter ce taux élevé. De cette manière, il pourra passer des intérêts ou du moins les négocier en plus bas. Cela présente cependant un inconvénient majeur puisqu’il est difficile de réclamer de l’argent à un proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *